<<Retour








Rencontre Fraternelle à Notre Dame des Neiges
(12 -19 septenbre 2012)

Monastere


    Gilles D , Marcelo D, Fernando T, Rudi R, Daniel C, Jean-Louis R, Kazek et Gilles T ont participé à cette rencontre. Beaucoup d'autres frères auraient aimé y participer et ont soutenu cette initiative. Comment vous résumer notre rencontre fraternelle à Notre Dame des Neiges ? Voici donc quelques réactions à chaud à la fin de cette semaine.

* * *
grupe
 
  
De Gilles T


    C'est tout simplement beau! Après 40 ans ou plus de vie dans une même famille , soudés par tant de liens et d'orientations communes et participants à la même spiritualité mais dispersés dans divers coins du monde , c'est un cadeau précieux de vivre ensemble une semaine de vacances fraternelle et conviviale. Voilà un acte, un signe qui me parle et qui renforce mon appartenance à la Fraternité.

    Belle semaine au lieu même où Charles de Foucauld a « officiellement » commencé sa vie
religieuse. «Pour Dieu seul!» et en désir de s'éloigner de ceux qu'il aimait. Il choisit pour six mois ce monastère trappiste en montagne ardéchoise avant de partir en Syrie. Le frère Charles y reste bien présent et y est évoqué partout : belle icône dans la nef de l'église abbatiale, film présenté aux visiteurs, musée présentant magnifiquement sa vie, son itinéraire spirituel et humain et en contrebas du monastère, la belle chapelle en son honneur où nous avons prié et célébré chaque jour. Vendredi soir, l'Abbé, Père Hugues, est venu nous entretenir sur la vie du monastère et des questions sur la vie religieuse d'aujourd'hui.

    Très bien reçus à La Maison de Zachée par Fr Frédéric et Élise, qui tous les soirs, accueillaient aussi une vingtaine de randonneurs qui sillonnaient les nombreux chemins de randonnée passant par cette belle région. Tant de personnes en chemin, en marche, en recherche de sens....... Notre groupe vivait en autonomie. Une salle était à notre disposition pour nos rencontres et nos partages. Chacun eut aussi l'occasion d'aller faire des courses et de préparer de bons plats ou de présenter une bouteille appréciée. La fête était au rendez- vous. Après la prière matinale, de longs temps d'écoute et de partage ont souvent occupé une partie de la matinée tandis que les après -midi ont été l'occasion de visites touristiques fort intéressantes dans les beaux sites de cette région. D'autres ont vérifié la solidité de leurs genoux dans des escapades dans la montagne et la découverte de magnifiques panoramas. Au début de la soirée, l’Eucharistie, célébrée à la chapelle « Charles de Foucauld » rassembla à plusieurs reprises nos actions de grâces et nos suppliques avec celles de toute l'Église.

    Ce fut d'abord la joie de se rencontrer et de se reconnaître. «Après Toulouse, j'ai eu peu de contact avec des frères d'ailleurs». « Depuis douze ans, c'est ma première fois de revenir à l'Ouest!». Nous n'étions huit à écouter chacun à partager son histoire, son cheminement personnel .Redécouverte de son frère. Écoute attentive et accueillante lorsqu'il se dit et exprime d'où il vient, ses joies, ses difficultés, ses passages parfois plus difficiles, sa joie de partager la vie ordinaire de ceux qui l'entourent, et ce qui nourrit sa passion, son lien fort à Celui qui a façonné toute sa vie. À l'entrée de cette phase de vieillissement , ce fut bon de nous redire entre nous qui sommes à la même étape, notre vécu et aussi.... nos rêves pour l'avenir de la Fraternité sans pessimisme ni amertume. C'est un encouragement fort de nous sentir sur la même longueur d'onde sur la base d'une vie concrètement vécue dans le sillage de Jésus de Nazareth. Avec le Christ Jésus, rejoindre avec respect, humilité et humanité, ce frère ou ces soeurs côtoyées sur le parcours quotidien de nos vies fut souvent évoqué dans nos échanges. Nous nous sommes donné bien des nouvelles de nos frères malades, atteints par la vieillesse ou dans des épreuves. Nous avons aussi regardé avec joie et espérance vers nos jeunes frères. Avec eux, nous continuons de rêver d'une Fraternité signifiante pour le monde d’aujourd’hui, d'une nouvelle manière d'être Église dans ce monde. Après 35 ou 45 ans de vie religieuse, nousdemeurons habités par la joie de vivre cet aujourd'hui en «pleine pâte humaine, entourés de l'amitié de bien des pauvres dont les beaux gestes de vie attirent notre admiration, notre respect.». Ils participent et contribuent à notre découverte sans cesse émerveillée de la vie de Jésus de Nazareth.

    En toute amitié! Gilles

* * *

    De Fernando Thériault
Table

    Ma première réaction lorsque j'ai reçu l'invitation de Gilles T a été d'attendre pensant que les places disponibles seraient vite prises. Mais apprenant par la seconde lettre qu'il n'y avait qu'une douzaine de frères inscrits, je me suis hâté de m'y inscrire .Je me posais la question de savoir quand j'irais visiter mes frères en Europe. J'étais aussi intéressé à rencontrer des frères connus et d'autres que j'aimerais bien connaître.

    J'ai donc commencé mon voyage par Thierry à Londres puis Xavier et Guy à Leeds. Ensuite, ce fut Paris où j'ai revu François F après 39 ans et Jean-Louis R. plus revu depuis 2002. J'ai eu aussi la joie de rencontrer les frères «parisiens», le 4 septembre avant de partir pour Rumilly. Joie de passer un moment avec Gaby G. Du 7 au 13 sept. J'étais à Vignoux pour rencontrer Pierre F. et Gilles D. Partis tôt le matin du 13 pour Notre Dame des Neiges où nous retrouvons Gilles T. et Daniel C. arrivés la veille. Peu après arrivent Jean-Louis et Marcelo puis ce furent Rudi et Kazek qui arrivèrent en bus.

    L'idée de cette rencontre est de reprendre contact pour ceux qui se connaissent déjà et de faire connaissance pour ceux qui ne se connaissent que de nom. Nous nous sommes donc réservés des moments de prière et de partage en commun. De l'espace pour les balades et aussi des visites touristiques il y en avaient! Et puis entre nous, nous sommes partagés les tâches quotidiennes .Un soir le Père Abbé est venu nous partager la vie du monastère où vivent 15 moines. Le plus ancien a 99 ans et 14 d'entre eux ont plus de 80 années.

    Le matin, nous avions le petit déjeuner entre 8 h et 9 h puis la prière en commun avec de beaux et féconds partages d'Évangile. Une petite détente précédait la présentation par un frère de sa trajectoire. L'après-midi, sieste puis sortie (visites des environs, marches, etc.,) . Le soir repas, partage et prière .

Fernando

* * *
    De Daniel C
    Ce fut une belle rencontre:6 PFJ et PFE. Cela m'a permis de rencontrer 3 frères que je ne connaissais pas: Fernando de l'Acadie, Marcelo de Cuba et Kazek de Pologne. Chacun a fait des balades selon ses capacités. Nous avons assez peu partagé la prière des Trappistes. Une magnifique chapelle dédiée à Charles de Foucauld nous a accueillis pour les temps de silence.
Daniel

* * *
    D e Kazek .
    Quelle bonne idée des frères qui m'ont invités à une rencontre des frères de mon âge!. Certains
Chapelled'entre eux que je ne connaissais pas même après tant d'années dans la Fraternité (33ans). C'est autre chose de vivre quelques jours avec eux plutôt que de lire des diaires à leur sujet. Le lieu où nous nous sommes rencontrés, ce sont les montagnes de l'Ardèche en ce commencement de l'automne et c'est aussi Notre Dame des Neiges. Ils me parlent de beauté, de silence et aussi de Charles de Foucauld. Découverte aussi des moines, des Petites Soeurs de Nazareth et de l'Unité qui vivent tout juste à coté et aussi des ouvriers qui travaillent à réparer les bâtiments de La Maison de Zachée. Grand merci aux frères qui ont participé et à ceux qui ont organisé cette belle rencontre.
Kazek

* * * * *
Abandon