<<Retour








RENCONTRE DU GROUPE
.
« JEUNES DE FOUCAULD »
.
AU TUBET DU 8 AU 11 NOVEMBRE 2014



    Pour la 5ème rencontre du groupe « Jeunes de Foucauld », nous nous sommes retrouvés  au Tubet où les Petites sœurs de Jésus nous accueillaient de nouveau avec joie et générosité.

    Cette année le thème retenu était « La prière ». Nous étions 12 frères et sœurs dont notre accompagnatrice, Armelle (PSE) et un intervenant, pour l’occasion Xavier Gufflet (PFE). Six branches de la famille étaient présentes.

    Le samedi avec un diaporama présenté par Xavier sur l’arrivée du fr Charles à Béni Abbès et l’aménagement de sa nouvelle chapelle construite par ses amis militaires. Les détails, très étudiés, sur l’aménagement intérieur comme sur la structuration de sa journée ont été des découvertes sur la manière dont il priait  ainsi que sur son état « intérieur » pour ce qu’on peut en percevoir : il s’appuyait sur une multitude de petits supports matériels, qui permettent un peu d’approcher concrètement sa pratique de la prière continuelle. Par ailleurs, on avait relevé qu’il avait le don de faire participer son entourage, dont les militaires, à l’adoration et à l’eucharistie : c’est significatif de son talent d’entrer en relation avec les personnes et certainement aussi de sa bonté. Au milieu de toute cette organisation minutieusement pensée, il faisait preuve d’une très grande disponibilité pour les rencontres ce qui est révélateur de la grande liberté qu’il vivait malgré une apparente discipline qui semble stricte et sans concession. Paradoxe des saints sans aucun doute.

    La deuxième partie de la matinée, nous avons eu un autre diaporama sur le chemin de Croix que fr Charles aimait prier et qui avait une grande importance dans sa vie. La présentation s’est faite sur fond musical qui accompagnait des textes, ce qui restituait une ambiance de prière.

    Pour l’après-midi, Xavier nous avait remis à chacun un texte avec des extraits tirés de « Au cœur des masses » pour nous aider à partager et creuser en petits groupes sur nos manières à nous de « prier sans cesse ». Ce fut l’occasion de partager nos différentes expériences puis de les faire remonter dans un partage en grand groupe. La soirée s’est achevée par une nuit d’adoration avec toutes les fraternités du Tubet dans la grande chapelle, adoration qui s’est achevée au petit matin avec les laudes.

    La journée du dimanche a été entièrement libre (l’idée était de s’accorder davantage d’espaces libres par rapport à l’an dernier), occasion de prendre le temps pour préparer la liturgie de l’eucharistie qui s’est déroulée à la Pinède, la maison de retraite du Tubet, de partager et aussi de préparer notre repas du midi. Après le repas nous nous sommes répartis en petits groupes de deux ou trois pour prendre le café dans les différentes fraternités du Tubet et partager sur notre thème et aussi pour faire connaissance.

    Le soir, après des Vêpres plus longues entre nous, il y a eu une soirée cinéma avec la projection d’un film intitulé « La source des femmes », film qui se déroule au Proche-Orient et qui retrace le combat des femmes d’un petit village pour trouver une issue quant à la condition difficile qu’elles vivent en allant chercher au loin l’eau qui manque au village.

    Lundi, après une bonne nuit de sommeil, nous avons repris les partages en petits groupes à partir de photos suivies de questions sur nos manières personnelles de prier, d’entrer en relation avec Dieu, avec tout ce que cela peut comporter de difficultés et de souffrances. De cela devait émerger des convictions fortes, à remonter en grand groupe. L’après-midi, on nous avait remis un texte, synthèse sur « la prière à la suite de Charles de Foucauld dans nos constitutions » à partir duquel il y avait également des partages en petits groupes de quatre avec là aussi un temps pour une remontée en grand groupe.

Documents    Tableau

    Ce lundi a été par ailleurs l’occasion de rencontrer durant notre repas de midi le petit groupe de novices petites sœurs de Jésus venant de différents pays : Pologne, Etats-Unis, Corée et d’autres encore. Ce sont des rencontres toujours enrichissantes pour celles qui commencent comme pour celles et ceux qui sont un peu plus avancées sur la route dans la Fraternité.

    Après la prière du soir, que nous animions et disions avec les fraternités du Tubet, la soirée s’est poursuivie avec une veillée festive à laquelle tout le monde était convié : jeux et chants ont rythmé paisiblement ce temps qui a été très apprécié par tous et toutes dont l’écho que je retiens est la remarque suivante par quelques petites sœurs des lieux : « il y avait vraiment un esprit de famille ! » C’était bon ! C’était sympa ! Bien entendu, nous avons sollicité leur participation en leur demandant de nous raconter quelques histoires vécues avec PS Magdeleine : c’est toujours très agréable et passionnant d’évoquer l’histoire de la fraternité à travers ceux et celles qui ont côtoyé nos fondateurs.
   
    Le mardi 11 novembre a été consacré à l’évaluation de ce temps et puis aux perspectives envisagées pour les années à venir. En 2015, nous ne reviendrons pas au Tubet car il y a un projet pour une rencontre avec les membres de l’Arche de Trosly en Picardie et notamment avec Jean Vanier. Et puis, pour 2016, comme ce sera le centenaire de la mort du frère Charles, il y aura aussi quelque chose qui va se préparer.


    Notre groupe s’est séparé dans le milieu de l’après-midi sous la pluie, qui nous a accompagnés tout le temps sauf la journée du samedi où le soleil provençale nous a fait un énorme et grand sourire.

   
    Merci à chacun(e) d’avoir été là, pour votre participation et aussi à toutes les petites sœurs du Tubet qui nous ont si simplement, généreusement et chaleureusement accueillis.



Groupe Tubet 2014