<<Retour








logo

Communauté des Petits Frères de l'Evangile 
de l'Ile-Saint-Denis

Frat

L’ouverture de l’Année de la vie consacrée, le 30 novembre dernier, est l’occasion de redécouvrir la diversité des vocations consacrées et des communautés religieuses présentes dans le diocèse, à travers les différents charismes qui les caractérisent. Partager la Bonne Nouvelle avec les pauvres est le leitmotiv des Petits Frères de l'Evangile.


    Nous sommes une congrégation religieuse de frères, fondée en 1956 par le père René Voillaume qui a aussi fondé la congrégation des Petites Sœurs de l'Évangile, et dont la spiritualité s'inspire du bienheureux Charles de Foucauld.
Notre vie en fraternité se fonde sur trois piliers : la prière, la vie fraternelle, le partage de la vie des pauvres.
Notre vie religieuse est animée par un souffle contemplatif et par un souffle apostolique : nous avons le désir de vivre avec Jésus et pour Jésus… et c'est Lui qui nous envoie partager la Bonne Nouvelle avec les pauvres qui frappent à notre porte, comme l'explique Charles de Foucauld :

« Aussitôt que je crus qu'il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour Lui... »

« C'est le secret de ma vie : j'ai perdu mon cœur pour ce Jésus, crucifié il y a dix-neuf cents ans, et je passe ma vie à chercher à L'imiter autant que le peut ma faiblesse. »

« Il n'y a pas, je crois, de parole d'Évangile qui ait fait sur moi plus profonde impression et transformé davantage ma vie que celle-ci : "Tout ce que vous faites à l'un de ces petits, c'est à moi que vous le faites" (Matthieu 25, 40). Si on songe que ces paroles sont celles de la bouche qui a dit : "Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang", avec quelle force on est porté à chercher et à aimer Jésus dans ces petits, ces pécheurs, ces pauvres... »

La banlieue, notre milieu de vie à la suite du frère Charles

Ch d FLe Seigneur nous dit :

  • « Dans cette ville, j’ai pour moi un peuple nombreux. » (Actes 18,10)

  • « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Matthieu 25, 40)

A la suite du Christ, Charles de Foucauld nous dit :

  • « C'est en aimant les hommes qu'on apprend à aimer Dieu. »

  • « En tout humain, voyez un enfant de Dieu, un frère de Jésus… » (Lettres à Louis Massignon)

  • « regarder tout le bien qui est en chaque personne comme venant de Dieu seul. » (Retraite à Nazareth, 13/11/1897)

    Depuis les années 80, nous vivons en banlieue nord de Paris: Clichy-la-Garenne, Villeneuve-la-Garenne et l'Île-Saint-Denis. Actuellement, nous vivons en une fraternité de cinq frères à Villeneuve-la-Garenne (92) et à L’Île-Saint-Denis (93) dans cette banlieue populaire fortement marquée par l’immigration.

    Une partie importante de la population vit confrontée au manque de travail, à la difficulté de maîtrise de la langue, spécialement pour les femmes, et au décalage culturel par rapport à la réalité française. On entend souvent : « On se sent marginalisé. » Certains sont sans papier et ont des problèmes de domiciliation (Tullio, Jean-Claude et Gilles touchent cette réalité dans des associations comme le Secours catholique ou Solidarité Jean Merlin). Peu à peu une forme d’intégration se généralise... Par son travail d'aide ménager dans une association de soins et de services à domicile en résidence à Clichy, Michel assure de nombreux services aux domiciles des personnes en difficultés.

    L’Islam marque fortement le milieu. Il est multiple dans ces expressions selon les milieux d’origine maghrébine, moyenne orientale, asiatique ou africaine noire ou encore selon les obédiences et les appartenances spirituelles. En banlieue, le religieux s’affiche et prend sa place dans la cité.

Labesc    Par notre présence et nos engagements, nous essayons d’être en prise avec ce monde. Nous faisons nôtre la réflexion d’un diacre de Saint-Denis : « Aller à la rencontre des hommes et des femmes de cette banlieue, voilà notre mission de chrétien. Vivre l’Évangile, c’est être au seuil de la porte de l’Église et être dedans pour confier à Dieu la vie du monde qui reste souvent à l'extérieur. Puis nourris du Corps du Christ et de sa contemplation, Il nous envoie sur le terrain pour mettre en pratique ce que nous venons de dire et d’entendre. » Nous voulons partager la croissance de ce monde nouveau qui naît là « sur la rue », dans cette multitude qui recherche sens à la vie.

    Nous tentons d'ajuster nos rythmes et nos activités selon nos forces. Ne sommes-nous pas invités à privilégier la qualité des relations interpersonnelles et à porter un regard plus contemplatif, « regardant avec les yeux de Dieu » et remplis de compassion, nous faisant proches de nos frères et sœurs en humanité.

Fraterité


Petits Frères de l'Evangile
2 Résidence Salvador Allende
93450 L’Ile-Saint-Denis
O1 49 22 08 96


Témoignage des Petites Soeurs de l'Evangile (Pierrefitte)

Témoignage de Martine, Petite Soeur de Jésus (La Courneuve)

Témoignage de Bénédicte, Petite Soeur du Sacré Coeur (Île St Denis)

Autres témoignage

Véronique Lévi


Infos St Denis

Lire le Bulletin