<< Retour
 Au-delà des frontières

 

 

 

 

 

Au kenya

Les fraternités rassemblent souvent des frères de pays différents,  désireux de vivre ensemble leur vocation. Elles  témoignent  ainsi  que  les  différences  de  race ou de culture ne sont pas un obstacle à l'amour.

Nous voulons être un humble témoignage d'universalité et un signe que peuvent régner parmi les hommes, l'amour et la fraternité dans la justice.

(Constitutions 2.8)

 « ...Je pense aussi à la Fraternité, à ce que chacun de vous vit, mais aussi à ce qu'elle porte comme communauté, de valeurs humaines et spirituelles: chemin pour rencontrer les autres et 1'Autre; ...une «famille» que j'aime comme étant la mienne, parce qu'elle m'a fait grandir comme personne et dans la foi; une présence aux hommes à travers quelques fraternités dispersées; une «essentialité» de vie, un choix de radicalisme qui veut être signe pour notre société; une façon de se situer en Église qui me va; un «grand frère», Charles, passionné de Dieu et des hommes...

Ce «vivre en frères» entre nous est une belle richesse! Dire à un Africain, à un Amérindien, à un Asiatique, à un Européen: «mon frère», n'est pas quelque chose de banal, qui va de soi. N'est-ce pas un autre signe immense dans notre monde tenté par le racisme, 1'intolérance, 1'exclusion de 1'autre, du différent?».

<<<---->>>

Réunis en son nom | Construire la fraternité | Au-delà des frontières