<< Retour
 Réunis en son nom  

New York (USA)

«La vie fraternelle qui se bâtít jour après jour avec ceux qui sont les plus proches ne peut faire obstacle à la mission. Au contraire, elle témoigne de 1'actualité du Royaume. U me revient en mémoire cette image utilisée par Marco, lors de la réunion des frères d'Italie. Il comparait la fraternité à un groupe d'alpinistes accomplissant une ascension en cordée; ce groupe de montagnards a choisi une pente à la portée du plus faible parmi eux de façon à ce que les moins vaillant puissent quand méme, en cordée, réussir 1'escalade et ainsi tous ont pu faire confiance à la corde commune.

 Nous aussi, nous avons choisi de nous mettre au service de la croissance du Royaume mais en fraternité. La vie fraternelle est bien en elle-même signe de la présence de Díeu. «Voyez comme ils s'aiment». Elle n'est donc pas un moyen pour faciliter la mission, mais elle est annonce en actes et en paroles de la présence du Seigneur.» (Un frère)

L'amour fraternel qui anime la vie commune doit créer une véritable amitié entre les frères.   Il suppose le souci du bonheur de l'autre, l'attention à ses besoins, la reconnaissance de ses richesses et une réelle affection. Si notre frère est en difficulté ou tenté de découragement, il trouera en nous compréhension et soutien. S'il est âgé ou malade, notre amitié nous fait un devoir de lui procurer les conditions de vie qui lui conviennent et de l'aider à vivre dans la paix et la sérénité. Sans cesse nous chercherons le dialogue et la réconciliation, malgré tout ce qui nous sépare : différences de tempérament, d'âge, de mentalité, de culture, d'origine. 

(Constitutions 2.4)

<<<---->>>

Réunis en son nom | Construire la fraternité | Au-delà des frontières