<< Retour

 

«J'allai à Rome et j'obtins la permission de me rendre seul à Nazareth et d'y vivre inconnu, en ouvrier, de mon travail quotidien; je restai là, dans une retraite, une solitude, un recueillement béni, jouissant de cette pauvreté et de cet abaissement que Dieu m'avait fait si ardemment désirer pour l'imiter...».

 

 «J'ai trouvé ici, sous ma blouse bleue, ce que je cherchais...: dans ma cabane de planches, aux pieds du Tabernacle des Clarisses, dans mes journées de travail et mes nuits de prière, j'ai tellement bien ce que je cherchais et désirais depuis huit ans qu'il est visible que le bon Dieu m'avait préparé ce lieu, et ce lieu, dans son Nazareth, qui depuis longtemps miroitait à mes yeux... c'est bien cette imitation de la vie cachée de Notre-Seigneur, dans son obscurité, sa pauvreté...».

 

«Je ne veux pas traverser la vie en première classe pendant que Celui que j'aime l'a traversée dans la dernière».

<<<---->>>

1897

Il quitte la Trappe à la veille de se voeux perpétuels.

1897

-

1900

A Nazareth. Serviteur du Monastère des Clarisses, il mène une vie de prière, d'humble travail et d'enfouissement.

La cabane où il habitait à Nazareth

<<<---->>>

Jeunesse | Explorateur | Moine | Nazareth | Beni Abbès | Tamanrasset | 1916 | Son héritage